Ready : Elijah — Madeleine Féret-Fleury et Marushka Hullot-Guiot

« 1 LIVRE, 57 POSSIBILITÉS »


Auteures : Madeleine Féret-Fleury et Marushka Hullot-Guiot
Editeur : Hachette
Date de publication : 2018

— Résumé

Vendredi soir. La nuit tombe sur Villemort.
Tu sors juste du cinéma  :
Le Réveil des zombies n’est pas le film du siècle,
mais c’était très sympa.

Le chemin du retour, en revanche, l’est beaucoup moins.
Cheveux blancs, peaux pâles et yeux jaunes,
quelques personnes te regardent bizarrement.
Pire  : elles semblent se diriger vers toi.

Et là, brusquement, elles accélèrent. Il faut te décider  :
demi-tour vers le cinéma, ou sprint jusque chez toi  ?
Feras-tu les bons choix  ?
N’oublie pas  : si tu veux t’en sortir, la seule issue, c’est toi.

Ready  ?

Note : 5/10

— Avis

J’avais déjà lu précédemment un autre tome de Ready : Cassandre, dont j’avais été déçue. J’ai à peu près la même expérience avec la lecture de cet autre « tome », pour les mêmes raisons. (Ce ne sont pas vraiment des tomes à lire dans l’ordre, c’est différentes histoires avec différents personnages mais avec le même principe de « l’histoire à choix », où le lecteur fait ses propres choix).

J’avais déjà pu apercevoir Elijah dans le tome de Cassandre, puisque c’est le garçon avec qui elle est sortie au cinéma et qui se trouvait dans la voiture au début de l’histoire. On retrouve ici le premier élément qui m’a gênée : il n’y a absolument aucun lien, à part le tout début, entre les deux histoires assez incroyables qui se déroulent pourtant en même temps. J’aurais aimé comprendre la relation entre l’aventure de Cassandre et d’Elijah, mais il n’y a aucune explication.

J’ai peut-être mis un peu moins de 30 minutes à lire l’histoire d’Elijah, qui mettait en avant une ambiance Halloween grâce aux zombies. Ces histoires à choix sont vraiment rapides à lire et très courtes. Mais vous vous doutez qu’une lecture si rapide manque cruellement d’approfondissement ! Absolument rien n’explique l’invasion soudaine de zombies qui tombe comme un cheveu sur la soupe…

De plus, j’ai trouvé la ponctuation étrange : il y a des points d’exclamation partout pour marquer l’action, la surprise, etc, soit toutes les deux lignes. La tentative d’apostropher le lecteur n’a pas du tout fonctionné avec moi, j’ai trouvé cette narration pas du tout fluide ni naturelle.

Bref, le roman met surtout en avant un concept original, sans rien apporter d’autre. L’histoire est beaucoup trop rapide et pas du tout approfondie ! Une chose est sûre : je ne lirai pas les autres romans de cette saga, je pense qu’elle est décidément trop jeunesse pour moi.

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour cet envoi !


— Mon avis en quelques mots ?

Encore une déception pour cette histoire à choix qui manque cruellement d’approfondissement. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s